ACTUALITÉS Elections POLITIQUE

Premier congrès ordinaire électif du Consensus des Démocrates Africains (C.D.A): Tanoh Tanoh Florent le nouveau Président

A l’occasion du premier congrès ordinaire électif du Consensus des Démocrates Africains(CDA), le président intérimaire du parti, Tanoh Tanoh Florent s’est fait élu à l’unanimité.

Du 14 au 15 Février 2020 à Port-Bouët dans le quartier en face du Lycée Municipal de Gonzagueville, le Consensus des Démocrates Africains(CDA) a organisé son premier congrès ordinaire électif qui s’est sanctionné, le samedi dans la deuxième journée, par l’élection de son nouveau Président du parti, M. Tanoh Tanoh Florent après une phase intérimaire suite au décès du Père-fondateur du CDA le Démocrate Gueissaon Maurisson Claver, le 07 juillet 2019.

Revendiquant plus de 12 000 membres sur toute l’étendue du territoire ivoirien, le CDA en sa deuxième journée élective, samedi 15 février, a commencé sa cérémonie de clôture par une minute de silence en la mémoire du défunt président fondateur Gueissaon Maurisson en présence de Kah Roseline, son épouse.

Après le traditionnel akwaba aux illustres invités, s’est ouvert une série d’allocutions qui a débuté par l’intervention de Mme Badeoulou Kouehinon Henriette, la nouvelle Présidente des femmes du CDA, demandant à la gente féminine de se mobiliser autour du nouveau président du parti.

M Lohoues Séraphin, Vice-président de l’Union démocratique et citoyenne (UDCY), a rappelé que les membres du bureautique politique du CDA sont des transfuges de l’UDCY. Et que son parti apportera des conseils avisés au nouveau président et à son équipe.

La société civile par le Président Aimé Assalé, du Front National pour la Défense des Institutions de la République et de la Constitution(FNDIRC), a signifié qu’il est à la tête d’un mouvement qui soutient toutes les institutions consensuelles. C’est ce qui explique la présence du FNDIRC. Aimé Assalé a demandé au pouvoir en place de préserver la Constitution ivoirienne et de permettre à ce que tout le monde soit candidat. Pour finir son propos : « Je demande aux ivoiriens ici présent inscrivez-vous, faites vos pièces et allez y voter. N’ayez pas peur, regardez seulement à Dieu » a-t-il insisté.

Quant à M. Dominique Kamanan, représentant du Ministre Kabran Appiah président de la Ligue des Mouvements pour le Progrès (LMP), espère qu’au cours des travaux, le CDA mettras l’accent sur la démocratie et la Cohésion interne de leur organisation car le processus démocratique est une pratique qui permet à la Démocratie d’exister

Dans un esprit de consensus démocratique le nouveau président du CDA, Tanoh Tanoh Florent, a levé l’équivoque en faisant des précisions : « Aujourd’hui, avec le premier congrès ordinaire électif, nous entamons la poursuite de l’œuvre du Père-fondateur de notre parti, le Démocrate Gueissaon Maurisson. Démocrates, je sais que nous n’avons pas encore fini de pleurer et de sécher nos larmes, mais il est l’heure de préserver l’héritage du Père en relevant la tête pour continuer la lutte. »

Il a aussi parler des objectifs de ce congrès : « Démocrates, nous sommes venus parler de notre avenir commun, de l’avenir de notre plan social axé sur le développement de l’économie du partage, ainsi que de nos stratégies de lutte contre l’individualisme notoire qui sévit dans notre communauté et la dépravation des mœurs qui n’émeut personne. Mais, nous avons foi que dans la persévérance, nous réussirons le vivre ensemble.

» Dans un élan d’espoir, Tanoh Tanoh Florent, a mis fin à la série d’allocution

 

Il faut rappeler que CDA a été Créé le 05 juin 2017, date de son congrès constitutif et son objectif est d’harmoniser la politique ivoirienne et prôner l’attente entre les partis pour la paix en Côte d’Ivoire. Le Consensus des Démocrates Africains siège dans la nouvelle Commission Électorale Indépendante de Côte d’Ivoire.

ARTICLES SIMILAIRES

COVID-19: Le ministre de la Communication annonce un appui financier aux OPM et entreprises de presse

Assouan Noumoua Stéphane

Oil markets inch down after three days of gains

marcelin

Les « Rafles » autre type de racket en Côte d’Ivoire: Ange Kessi met en garde : « Si le parquet reçoit une plainte, une enquête sera ouverte »

Laissez un commentaire