ACTUALITÉS Afrique POLITIQUE Santé SOCIÉTÉ

Lutte contre le Covid-19: Dominique Ouattara fait des dons d’équipements aux patrons de presse et aux journalistes de Côte d’Ivoire

Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa continue son combat contre le Covid-19 en Côte d’Ivoire. Après les dons offerts aux populations du District d’Abidjan, la Présidente de la Fondation Children Of Africa a offert des dons en vivre et en produits sanitaires aux patrons de presse et aux journalistes de Côte d’Ivoire, le mardi 07 avril 2020.

La cérémonie de remise de dons s’est déroulée dans l’enceinte de la maison de la presse et a enregistré la présence de M. Patrice Yao, Président du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) et de M. Jean-Claude Coulibaly, Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI).
Madame Dominique Ouattara a été représentée à cette cérémonie par Madame Nadine Sangaré, Directrice pays de la Fondation Children Of Africa.

D’une valeur de 15 millions F CFA, ces dons sont composés de 400 sacs de riz de 25 kg, 600 cartons de pate alimentaire, 200 cartons de bouteilles d’huile de 0,90 litre, 200 dispositifs de lavage de main, 4.000 masques de protection, 30 cartons de flacons de gel hydroalccolique de 250 ml.
Prenant la parole au nom de Madame Dominique Ouattara, Madame Nadine Sangaré a insisté sur l’importance de la solidarité face à la propagation de l’épidémie du Coronavirus dans le pays. Pour la collaboratrice de Madame Dominique Ouattara, les élans de solidarité à l’endroit des couches faibles de la société ivoirienne doit être un devoir social. « Aujourd’hui, plus que jamais la solidarité doit être un devoir social dans notre pays face à cette grave crise sanitaire. Le nombre de personnes contaminées montre la virulence de cette pandémie qui se répand comme une trainée de poudre par le biais, entre autres, de nos interactions sociales », a-t-elle soutenu. Aussi face à cette pandémie, le Gouvernement a pris, selon Madame Nadine Sangaré des mesures pour briser la chaine de transmission de cette maladie.

Cependant a-t-elle regretté, ces mesures bien que salutaire ont des conséquences négatives sur la vie des populations en général, mais aussi, sur les entreprises de presse et les journalistes de Côte d’Ivoire en particulier. « Ces mesures de distanciation sociale sont non sans conséquences et cette situation affecte le bon fonctionnement des entreprises celles de la presse ne reste pas en marge. En effet, votre travail vous oblige au quotidien à côtoyer les populations à travers diverses actions sur le terrain afin de mieux les informer », a déclaré Madame Sangaré Nadine. Aussi, selon la Directrice pays de Children Of Africa, c’est dans l’optique de permettre aux entreprises de presse et aux journalistes de supporter les effets collatéraux de cette pandémie que s’inscrivent ces dons.

M. Jean-Claude Coulibaly, Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) a été plus clair. Principale faitière des journalistes du pays, ce dernier a dépeint l’état de sinistre de la presse en Côte d’Ivoire. Pour ce dernier, les exigences du métier de journaliste les obligent à être aux côtés des autorités et des organes de lutte contre cette pandémie. Aussi, contrairement aux autres secteurs d’activité, le journaliste ne peut se soumettre aux exigences de l’auto-confinement vu que sa fonction l’oblige d’aller à la cherche de l’information pour la mettre à la disposition des populations. Pour lui, il est indéniable que les entreprises de presse et les journalistes sont en pointe aux côtés des médecins et des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le Covid-19 en Côte d’Ivoire. De ce fait, il a émis la doléance que sa corporation puisse également bénéficier de gratification salariale au même titre que les médecins.

M. Yao Patrice, Président du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) a quant à lui, remercié Madame Dominique Ouattara pour son élan de solidarité en faveur des journalistes et des entreprises de presse.

ARTICLES SIMILAIRES

École ivoirienne : En colère, le Capitaine Aka, président de l’UNAPEECI, se prononce sur les réclamations du BTS, la FESCI et ses méthodes et les cotisations du COGES

MASA 2020 – Stand Restaurant: Mme Blé Jane nous montre les « Délices de l’Ouest » de la Côte d’Ivoire

Assouan Noumoua Stéphane

L’agent de Police agressé, sauve son agresseur des mains de la population en furie

Assouan Noumoua Stéphane

Laissez un commentaire