Daloa : Un Homme saute dans le ventre de sa femme enceinte et tue elle son bébé.

 Daloa : Un Homme saute dans le ventre de sa femme enceinte et tue elle son bébé.

A pregnant African woman holding her stomach.

Guédigboua, village de la sous-préfecture de Gboguhé dans le département de Daloa vient de vivre une scène de ménage aux conséquences dramatiques. Un homme a violemment causé la mort de sa femme portant une grossesse très avancée.

Djolo Digbeu Jean-Martial et Liadé Alida est un couple  menant une vie de foyer ordinaire avec des moments de parfaite entente, mais aussi de mésentente, Ça n’a donc rien d’exceptionnel.

Mais selon les sources de « Vie de stars » une énième mésentente éclate entre le couple. Et depuis qu’Alida a contracté une grossesse ce sont des querelles à n’en plus finir.

En effet, dans la nuit du 27 au 28 janvier 2020, les éclats de voix se font entendre dans leur maison, au point de tirer  les voisins immédiats de leurs sommeil. Ces derniers tentent de raisonner ce mari déchaîné, prêt à en découvre avec sa femme. Certains recommandent à Djolo d’y aller doucement avec Alida, au regard de son état de femme enceinte. Malgré tout, m Djolo va commettre l’irréparable.

Profitant de la non vigilance de sa compagne, Djolo, tels les célèbres karatékas Bruce Lee ou Jacky Chan, se lance dans un bond avec un cri guerrier à l’appui. Les deux pieds en avant, il atterrit dans la poitrine d’Alida, entre ses seins et au niveau de son ventre arrondi. La pauvre Alida, enceinte de huit (8) mois, s’écroule de tout son long sur le dos pendant que son futur bébé s’expulse de ses entrailles dont la tête frappe le sol et meurt sur le coup.

Liadé Alida la maman est mal en point avec une forte hémorragie. Des cris de détresse fusent de partout. Quand Djolo, l’homme, prend la fuite pour une destination inconnue.

Malgré la nuit très avancée, tout le village est sur pied. Alida qui saigne abondamment est conduite au centre de santé de Zoboua dans la sous-préfecture de Gboguédia.b Malheureusement ici, le plateau technique du centre n’est pas adéquat pour un tel cas. La sage-femme en chef conseille aux parents d’aller CHU de Daloa. mais en chemin Alida finit par succomber et rend l’âme.

Informé peu après de ce qui vient d’arriver à sa fille, le père de la défunte en état de choc, saisit les gendarmes. Ces derniers ouvrent une enquête en vue de comprendre tous les contours du drame. Et parallèlement, des recherches sont menées pour retrouver et mettre la main sur le mari fugitif, présumé auteur de ce double-crime.

Digiqole ad

Noumoua Stéphane Assouan

https://www.signalinfos.net

0 Reviews

Write a Review

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *